Promo !

LNRI Zéro

4,00 2,00

Format A4, 36 pages

•THE REAL KIDS

•LIMINANAS

•DORIAN PIMPERNEL

•CALYPSO

•WAYNE COUNTY

•TEAMSTERS

•LE PUNK ROCK CANADIEN

•ROSWELL AUTOPSY

•Q-SOUNDS Label

•DISQUAIRE DAY

Description

•THE REAL KIDS
Power Pop, Garage Punk, Punk Rock, Rock and Roll…. les Real Kids étaient tout ça à la fois. Ce groupe de Boston, s’il n’a jamais connu le succès qu’il méritait , à laissé à la postérité l’un des plus grand et plus pur album de Rock and Roll produit dans les années 70, bande son idéale de n’importe quelle jeunesse mouvementée.
John Felice, leur chanteur, guitariste, songwriter est l’archétype même de l’antihéros que seule l’équation  Etats Unis + scène rock and roll est capable de générer.   Membre original des Modern lovers, il les quittent car ils n’en prenaient pas, refusera ensuite de rejoindre les Heartbreakers car eux en prenaient vraiment trop pour finalement monter les Real Kids au sein desquels il n’ira pas avec le dos de la petite cuillère.
Près de 40 ans après la première incarnation des Real Kids, ayant laissé derrière lui ses démons du passé, John Felice a surpris tout le monde en montant un nouveau line up du groupe pour sortir un nouvel album «Shake… Outta control» . Le résultat est du pur Real Kids. Voix écorchée si singulière, guitares en avant, hymnes rock and roll sur chaque piste.
Pour la première fois depuis 1983, les Real Kids seront en Europe à l’été 2016 et joueront à Caen le 30 Juin, à Paris le 1er Juillet et le 3 à Bordeaux.
Real Kids don’t get old !…

•LIMINANAS
Thon à la catalane

•DORIAN PIMPERNEL
Un frais matin d’avril, je décide de convoquer Dorian Pimpernel sur la tombe du «créateur de spectacle cinématographique». Partageant leur cinéphilie, je propose une discussion surréaliste entremêlant musique et cinéma.
Autour du buste de bronze, je leur explique les conditions de l’entretien: pas de question attendue, encore moins de réponse préparée. Par jeu, je remplace mes questions par des titres de films qui me passent par la tête. Volontairement, je tais le réalisateur et demande de répondre sans réfléchir. En deux mots, je propose une entrevue: Cadavre Exquis!
Au saut du lit, dans la 64e Division du Père Lachaise, entre Voyage dans la Lune et Paris (Vu Par), j’invite donc les enthousiastes Mécano(s) de la Générale à me raconter leur(s) Histoire(s) du Cinéma:

•CALYPSO
Salut bande de jeunes délinquants ! Laissez-moi vous compter une bien belle fin d’après midi. Ce genre de fin d’aprèm’ où la douce lumière déclinante et le froid de l’hiver parisien commence à laisser place à de doux rayons de soleil qui appellent à : – la romance ? NON – l’oisiveté ? NON – le vague à l’âme d’un spleen Baudelairien ? Putain mais NON ! – Aller picoler avec les potes ? OUAIS ! OUAIS ! Et re-OUAIS !!
Ça tombe bien parce que pile au moment de cette « bien belle fin d’après midi où le froid de l’hiver blahblahblah… » j’avais rendez-vous avec deux membres de Calypso, fier groupe pop de la scène parisienne qui ne ressemble à rien d’autre (et c’est un compliment). Disons que Calypso est une sorte de croisement entre des influences surf / exotica, un peu de new wave à base de synthés, et des chants pop qui s’inspirent en bonne partie de Stereolab. Pour vous brosser le tableau. Enfin vite fait quoi…
Bref, la scène se passe avant leur concert au Gibus dans un de ces bars du petit milieu rock’n’roll tenu par un rochelais et finement baptisé… Le Rochelle !
Accoudés avec moi comme de vieux piliers de comptoir : Alexis (guitare) et Boris (clavier / boite à rythme)
On commande des bières et ça commence à parler de leurs balances qu’ils viennent de plier juste à deux (le groupe étant composé de cinq membres : deux chanteuses, un vibraphoniste, un guitariste, et un claviériste maître de la boite à rythmes). Et très vite les commentaires portent sur la bouffe fournie en loge…

•Didier de Saintes raconte… WAYNE COUNTY
Le 12 juin 1980, un jeudi,  à 16h, j’arrive à Saint-Jean d’Angely, charmante sous préfecture de Charente-Maritime, où il ne se passe rien, où il ne s’est jamais rien passé et où il ne se passera probablement jamais rien. On peut cependant noter une spécialité gastronomique, le Compostelle voyage,  un cake aux raisins, au cognac et aux amandes, facile à
transporter pour les pèlerins de Saint-Jacques du même nom.

•TEAMSTERS
Crée en 2013 les TEAMSTERS est l’un des meilleurs groupes anglais de Mersey Beat actuel. De la même veine que les Grys-Grys, Baron Four et Milkshakes dont ils sont les descendants directs à ne pas en douter ( on a pu voir Bruce Brand les accompagner à la batterie lors de concerts Londonien).
Après un EP «Play along with… The Teamsters» et LP «The Teamsters» enregistrés aux Studio Toe Rag, quelques concerts sur le vieux continent, ils sont enfin en tournée en France.

•LE PUNK ROCK CANADIEN
Le Monde Moderne exige la rentabilité. Pendant que certains manoeuvrent à la vitesse d’un escargot pour vous refourguer une discographie idéale pleine de tâches (Led Zep !? Santana !!?? Red Hot Chilly Poopers ???!!!) au rythme d’un disque après l’autre, La Nouvelle Revue Informative va faire de vous des spécialistes à la vitesse grand V.

•ROSWELL AUTOPSY
En avril 1995, un milliard de personnes à travers le monde découvraient la vidéo de l’autopsie de l’extraterrestre de Roswell. Aujourd’hui cela va sans dire, ça aurait été le double et aurait forcément le record de vue sur youtube, tant l’événement était de taille. Mais qui était derrière ce film ? Était-ce un fake ou était-ce vrai ? Découvrez la vérité vraie à travers l’histoire des deux producteurs de cette vidéo et son histoire, et une fois de plus, vous ne percevrez plus le monde qui vous entoure de la même façon… Enjoy !

•Q-SOUNDS Label
Faire un label en 2016 pour sortir sa propre musique quand on est un petit groupe underground, déjà, c’est galère. Mais alors faire un label pour sortir ses propres productions et en plus les productions d’autres artistes, le tout dans un créneau musical aussi précis que la soul music : est-ce que ce ne serait pas complètement con ?
La réponse est non ! c’est pas con, c’est militant, voire nécessaire !
Voici l’histoire du label Q-Sounds Recording, label soul de l’est parisien.

•DISQUAIRE DAY
Muni de mon meilleur stylo en bois du japon, d’un calepin en peau de roubignolles et de ma meilleure volonté, j’ai poussé  la porte de deux disquaires du cru pour avoir leur avis sur le « Jour » suce dit. Et pour éviter les jalousies, l’un à Paname, l’autre à Massilia.
Mais au pré à l’arbre, quelques informations dégottées par mézigue.  Ce machin semble exister dans les xagones depuis 2011 ou 2012 (ça reste encore flou…). C’est inspiré (pensez aussi à expirer…) par le Record Store Day de nos con-patriotes anglo-saxons et yankees.  C’est organisé par la CALIF (Club Action des Labels Indépendants Français) si si, ça existe !…

COMMENT DIRE NON ! AU NÉGATIVISME
Il y a des choses qu’il ne faut pas faire. Manger le dentifrice par exemple, il ne faut pas. Ou coucher avec un collègue. Ou envahir la Pologne. Ce sont des choses maléfiques. Des choses à deux visages, sculptées dans des pulsions bien légitimes (respectivement gagner du temps, tirer un coup, conquérir l’Europe) mais qui à l’évidence n’amènent que des emmerdes (respectivement devenir tout vert, pourrir l’ambiance, compromettre sa réputation). Oui, il y a des choses qu’il est facile de ne pas faire. Et puis il y a des choses moins évidentes.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Seulement les clients connectés ayant acheté ce produit peuvent laisser un avis.